Voyage scolaire à Andapa

pour les enfants d'Ambodirafia à Madagascar

Didier Buthmann, du 15 au 22 août

Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar

Voyage scolaire à Madagascar
L’idée est venue toute seule, elle a mûri et s'est peu à peu imposée : organiser un voyage qui verrait tous les écoliers de l’école primaire publique d’Ambodirafia partir en randonnée à pied vers le sud, jusqu’au Cap Masoala.

Mais les enfants, vivant en brousse toute l’année, ont préféré voir la ville plutôt que de s’enfoncer encore plus dans la forêt primaire.
Nous avons donc opté pour un voyage d’étude à Andapa.

C’est à pied que nous partons rejoindre notre bus à Ambohitralanana, à 5 km de là, car il est trop long pour monter sur le bac et traverser la rivière pour venir jusqu'à Ambodirafia.
A notre passage, les ponts en bois craquent. Les enfants descendent à chaque fois du bus ; les plus grands poussent pour le désenliser, les plus petits traversent à pied les ponts aux madriers disjoints, tremblant à l’idée que le pont ne cède sous notre poids.




Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar
Lundi 15 août
Voyage scolaire à Madagascar Nous arrivons à Antalaha où nous trouvons enfin la route goudronnée. Accueillis dans la maison du sénateur Jean-Pierre Totobesola, tout le monde a pu prendre une douche et se restaurer.
Les enfants font leur part de travail pour aider Justin, le cuisinier qui nous accompagne. Programme de l’après-midi : visite de la ville, du nouveau port, d’un chantier de construction de boutres et de la radio RNA où notre guide Paulin fait diffuser sur l’antenne l’annonce de notre voyage d’étude à Andapa. Pour la plupart des enfants, c’est la première fois qu’ils voient la ville et ils sursautent quand un véhicule nous croise. Paulin a du mal à les faire avancer car ils restent scotchés devant chaque maison, trouvant un détail encore jamais vu. Une maison à étages est pour eux un sujet d’émerveillement !






Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar
Mardi 16 août
Nous arrivons à Farahalana où nous sommes accueillis à l’école primaire.

Voyage scolaire à Madagascar Simon, président du conseil de notre village, nous accompagne et nous sert d’ambassadeur auprès des autorités locales qui nous ouvrent leur porte, alors que nous n’avions averti personne.

L’après-midi, visite de Sambava, la grande ville voisine. Les policiers, d’allure si sévère, nous sourient en entendant les mots « colonie de vacances » et nous souhaitent bon voyage.
Ils ne feront aucune remarque à propos de ce bus hors d’âge surchargé d’enfants !
Le soir, les plus grands déplacent les tables pour transformer les salles de classe en dortoirs. Au menu : crevettes et riz, jeux et chansons.





Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar
Mercredi 17 août
Longue ascension vers Andapa sous un beau soleil. Nous sommes accueillis au collège d’Andapa où nous arrivons, comme toujours, par surprise.
Avec beaucoup de gentillesse, deux classes sont mises à notre disposition.

La rivière passe à côté de l'école, alors, douche collective !…
Corvée d’eau, de bois mort et de riz, puis quartier libre car la montée en bus a été longue pour les enfants. Voyage scolaire à Madagascar

Le repas de ce jour est à base de choux, légume superbe et inconnu de nos petits. Ils se régalent !

Nous sommes à 1000 mètres d’altitude et la nuit est glacée, mais les classes transformées en dortoirs se réchauffent tout naturellement, par la seule chaleur humaine de tant d’enfants regroupés en si peu de place !





Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar
Jeudi 18 août
Journée entièrement consacrée à la visite d’Andapa et ses célèbres rizières.
Les agents de l’ANGAP (Association Nationale pour la Gestion des Aires Protégées) nous accueillent.
Voyage scolaire à Madagascar
C’est pour eux l'occasion rare et rêvée de présenter à des écoliers malgaches une vidéo en langue malgache, puis d’engager un débat sur la protection de l'environnement, sujet qui a réellement passionné les enfants.

Le terme voyage d’étude a pris toute sa valeur grâce au directeur de l'ANGAP qui a pris l'initiative de cet échange et permis un partage de connaissances.
Aujourd'hui, pas de bus. Le cuisinier a le temps de mijoter de bonnes choses. Nous avons, depuis notre départ, privilégié la viande, rarissime dans notre village. Justin a préparé quatre poulets en sauce. Il avait tout naturellement réservé les meilleurs morceaux pour l’encadrement et c’est presque la mort dans l’âme qu’il s’est résolu à tout mettre dans la même marmite, servie à tout le monde.
Je lui rappelle en effet, à lui et à tous les accompagnateurs, que c’est au bénéfice des enfants que nous réalisons ce voyage, avec leur aide et leur participation pour toutes les tâches du quotidien.

En accord avec notre guide Paulin, nous avons allégé le programme des jours suivants car, pour résistants que soient nos petits écoliers, ils n'en restent pas moins des enfants. C’est pourquoi nous ne ferons qu’effleurer le parc Marojejy qui représente une difficulté majeure, aussi bien physique pour les enfants que matérielle pour notre cuisinier.





Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar
Vendredi 19 août
25 km seulement nous séparent d’Ambodisatrana mais c’est une piste défoncée qui nous attend. Les enfants vomissent, notre bus percute une grosse poutre en béton en passant un gué ; un pneu est abîmé, mais nous continuons. Voyage scolaire à Madagascar

Les derniers kilomètres sont un labyrinthe de digues entre les rizières. Nous arrivons cependant sains et saufs à Ambodisatrana.

Après les rizières horizontales d'Andapa, c'est le fameux paysage des rizières en terrasses que nous rencontrons. Les pépinières de plans de riz alternent avec les terrasses de riz en pleine maturation dans un murmure d'eau.
L'homme façonne son environnement et tire sa survie de son travail, voilà le secret que nous cherchions.

Bain collectif dans le torrent sous un soleil bienfaisant, canne à sucre pour tout le monde et Justin nous attend déjà, ses marmites pleines et chaudes !

A la tombée du jour, alors que nous servons le repas, nous sommes surpris par l'envol de centaines de chauve-souris qui nichent dans la toiture de l'école.
Les yeux des enfants sont pleins de souvenirs à raconter à notre retour au village !





Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar
Samedi 20 août
Voyage scolaire à Madagascar
Déjà le chemin du retour !

Repas à Andapa : les choux toujours à l'honneur, puis nous reprenons la route à la recherche d'une autre école où nous stoppons à l'improviste.
L'accueil est aussi étonné que chaleureux. Il faut faire deux km à pied pour trouver de l’eau.

Maintenant habitués, les enfants prennent les seaux et la route et nous ramènent cette eau si importante dans notre petite aventure.
C’est peut-être la leçon du jour, ce village où la rivière est si loin alors que, dans le nôtre, chacun a de l'eau dans son puit profond de quelques mètres à peine !!

Intrigués par l’agitation qui règne dans leur école, les enfants du village s’approchent : ils assistent au ballet quasi militaire de la distribution du repas à la lueur des lampes à pétrole.
Ce soir, nous mangeons de grosses crevettes, si peu chères ici.
Puis, spontanément, dans un face à face où chacun écoute attentivement l’autre, la chorale des enfants du village répond à la nôtre. Encore un bon souvenir à rapporter !





Voyage scolaire à Madagascar Voyage scolaire à Madagascar
Dimanche 21 août
Nous reprenons la route vers Antalaha et faisons halte à Farahalana, où les enfants ont droit à une banane en attendant le copieux repas dominical que nous prépare Justin : viande de zébu, haricots et, bien sûr, riz. Grâce à la toute nouvelle et très belle route goudronnée nous voilà déjà de retour à Antahala. Dernière nuit loin des parents pour nos enfants, dans la trop petite maison du sénateur Totobesola. Notre retour, prévu pour le lendemain, est annoncé sur l’antenne de la radio locale RNA.
Lundi 22 août
Voyage scolaire à Madagascar
Traumatisés par le trajet aller Ambodirafia-Antahala, nous décidons d’abandonner notre vieux bus et de louer trois taxis brousses pour la dernière journée de ce voyage. Grâce à nos trois chauffeurs aguerris, ce retour sera beaucoup moins périlleux et c’est soulagés que Paulin le guide, Justin le cuisinier, notre ambassadeur Simon, l’institutrice Claudine et moi-même ramenons les enfants à leurs parents.

Une formidable leçon de vie pour tous et que de souvenirs pour tous nos petits !!

Didier Buthmann, août 2005

Parrainer l'école d'Ambodirafia





Voir aussi Parrainage d'une école à Madagascar Votre participation



Parrainage d'une école à Madagascar
Vous pouvez, vous aussi, apporter votre contribution au développement de ce petit village sur la route des cyclones.

En choisissant de parrainer cette école, vous participez de manière concrète à l'éducation de ces enfants d'Ambodirafia.
Vous les suivrez tout au long de leur scolarité et vous constaterez, mois après mois, à la fois leurs progrès et l'évolution de leurs conditions de vie.
Peu à peu, grâce à vous, ils acquièreront les moyens de construire leur avenir.
Vous pouvez également effectuer un don en ligne au profit des programmes engagés.

Vous deviendrez ainsi ACTEUR du développement de tout le village.

Et ce projet deviendra le vôtre.








Rentrée scolaire à Madagascar
Cantine scolaire
Fonctionnement de la cantine
Voyage d'étude au Parc Masoala
Voyage scolaire à Andapa

Compte-rendu de mission
Construction de l'école
Rapport de chantier

Dernières nouvelles


l'école d'Ambodirafia
à Madagascar







Notre action à Ambodirafia, historique

Le cyclone Indlala - Mars 2007
Le cyclone Gafilo - Mars 2004
La maison traditionnelle à Madagascar




Parrainer une école malgache
Offrir un cadeau aux enfants



Parrainer un enfant avec SOS ENFANTS
Association humanitaire loi 1901 reconnue d'utilité publique
haut de page
8, rue du Château des Rentiers - 75013 - PARIS
Tél : 01 45 83 75 56 - Fax : 01 45 85 53 60
Mentions légales


Partager Facebook Twitter Google MySpace Del.icios.us

Voir aussi

L'association et ses actions d'éducation
Action humanitaire dans le monde

Les parrainages d'enfants
Parrainage individuel ou collectif

Comment aider ?  Comment participer ?

Coordonnées bancaires

La Banque Postale - Agence La Source
Cpte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397
BIC : PSSTFRPPSCE Don en ligne

Hébergement offert
Annuaire liens durs des Corrigés du Web   Merci à notre hébergeur gratuit.   Copyright Aider sans assister - SOS Enfants

Association de parrainage d'enfants Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajouter un favori sur Google