Ecole Saint-Alphonse
Bidonville de Cité Soleil en Haïti

Evaluation post-séisme de l'aide et des besoins

Mai 2011
Le bidonville de Cité Soleil en Haïti Un peu plus d’un an après le terrible séisme de janvier 2010, le moment était venu pour moi de retourner à Haïti. L’inauguration de l’espace reconstruit pour les Préscolaires était l'occasion rêvée pour retrouver l’équipe sur place et faire le point sur l’ensemble du programme.

Denis Puthiot m’a demandé de patienter et d’attendre les résultats des élections présidentielles, craignant de grands débordements au moment de la proclamation.
Contrairement à 2006 lors de l’élection de René Préval à la Présidence, Cité Soleil s’est révélée plutôt calme. Les troubles se sont davantage concentrés sur Pétionville.

A mon arrivée, la crainte exprimée par tous est bien le risque de reprise de l’épidémie du choléra. En effet, les pluies sont chaque soir présentes, quelquefois même assez fortes. Cité Soleil et La Plaine, où se situent nos deux écoles, restent des terrains favorables pour la propagation de l’épidémie de choléra. En effet, lorsqu’il pleut très fort sur Port au Prince, les eaux se déversent et envahissent une partie de Cité Soleil, particulièrement au Projet Linthau I, le quartier de l’école.

La Plaine est une zone inondable et la chaleur de la journée est insuffisante pour absorber la pluie tombée la veille. Nombreuses sont les habitations déjà entourées par des flaques d’eau de plus en plus importantes, la boue commence à s’installer … On m’a raconté que le mois dernier, beaucoup de personnes s’apercevant de la montée des eaux autour de leur maison sont venues chercher refuge à l’école pour y passer la nuit.

La population reste extrêmement touchée et traumatisée par le séisme. Une enfant avec laquelle je faisais un jeu me dit soudain : « j’ai l’impression que la terre bouge, non ? ». En fait il ne se passait vraiment rien. Elle me raconte alors qu’elle fait très souvent des cauchemars, ressentant les signes du séisme et se voyant engloutie par les eaux.
On parle de 16 cyclones qui pourraient passer dans la zone d’Haïti : vrai ou non, les personnes redoutent plus que jamais tous ces évènements !!!




Actualités des écoles Saint-Alphonse

Fin des travaux de construction du bâtiment préscolaire, école St Alphonse, Cité Soleil en Haïti C’est avec beaucoup de joie que j’ai retrouvé le personnel de nos écoles, le cœur un peu serré en découvrant « en vrai » l’état de l’école de Cité Soleil. Bien sûr, j’ai pu voir comme vous tous les photos de l’école démolie mais là c’est encore plus émouvant de se trouver dans cette vaste cour.

Vous avez pu suivre les travaux de démolition de l’école, indispensable pour accueillir les enfants en respectant l’ensemble des normes de sécurité requises. En janvier dernier, nous évoquions la reconstruction de l’école Saint-Alphonse qui avait débutée. Des photos du chantier des bâtiments devant accueillir le Préscolaire vous ont été présentées, ces premiers travaux sont à présent terminés.




Cour du préscolaire à l'école de Cité Soleil en Haïti

Inauguration des locaux du Préscolaire

J’ai eu le bonheur d’assister à l’inauguration de cet espace composé de trois classes de Préscolaire avec ses propres latrines et une salle de direction, sans oublier, ce qui est sans doute le plus surprenant dans ce lieu, une cour avec un bel espace de jeu muni d'équipements tels que toboggan, balançoire, tourniquet …

Les enfants du bidonville n’avaient tout simplement jamais vu cela !!!
Inutile de vous préciser le bonheur des enseignantes de travailler dans cet oasis de tranquillité, de propreté !!!
Frise décorative du Préscolaire à l'école de Cité Soleil en Haïti Classe de Préscolaire à l'école de Cité Soleil en Haïti
Parentes pauvres de l'ancienne école où elles n'étaient pas très bien loties, elles trouvent là un merveilleux espace pour l’éveil des enfants. Les classes sont bien ventilées, claires, spacieuses. Tout le mobilier a été remis à neuf. Les tables et les chaises sont adaptées à la taille des enfants.




La joie des enfants du Préscolaire à l'école de Cité Soleil en Haïti
Balançoires de l'école de Cité Soleil en Haïti

Aire de jeux du Préscolaire

A la fin de la journée, les enfants ne veulent plus quitter la cour et tentent de repousser le plus tard possible le moment de repartir chez eux, pour jouer encore et encore avec ces nouveaux équipements dont ils ne se lassent pas !!! Aire de jeux de l'école de Cité Soleil en Haïti
Aire de jeux de l'école de Cité Soleil en Haïti
On prédit déjà une forte augmentation des effectifs au Préscolaire à la rentrée de septembre 2011 !!

Il est vrai qu’il est difficile de quitter cet endroit, véritable oasis de paix au sein du bidonville …




Classes provisoires de l'école de Cité Soleil en Haïti

Les classes provisoires

De l’autre côté de la route, pour les élèves du Primaire et du Secondaire qui étudient encore dans les classes provisoires, c’est une autre ambiance : chaleur, bruit, les conditions sont vraiment difficiles, tant pour les enfants que pour les enseignants. On entend tout ce qui se passe d’une classe à l’autre, cela ne favorise pas la concentration. Mais nous n'avons hélas pour le moment aucune solution de remplacement et tous attendent impatiemment la fin des travaux qui leur permettra de prendre possession de locaux plus propices à l'étude.

J’admire les enseignants et les élèves pour leur patience. Les travaux ont pris du retard ces derniers mois, il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, le prix des matériaux a flambé, on se retrouve souvent face à une pénurie des blocs de parpaings ou de matériaux divers.




L'insécurité

L'insécurité est permanente dans le bidonville de Cité Soleil En outre, l'insécurité reste permanente au sein de Cité Soleil qui continue, à juste titre, de ne pas avoir bonne réputation. Des élèves confient que le soir, dans leur quartier, « c’est la guerre » L’accès à la partie du bidonville où est située l’école n’est pas du tout sécurisé. Il faut traverser une place qui est en partie transformée en camp de familles réfugiées sous des tentes. Il y a très souvent des coups de feu, et cela à n’importe quelle heure de la journée ou de la soirée. Pour cette raison, transporteurs et ouvriers hésitent à certains moments à venir travailler sur notre chantier.

Il faut vraiment rendre hommage à tout le personnel de l’école Saint Alphonse et à ses élèves de dépasser leur peur pour venir étudier. D’autant que ces dernières semaines, beaucoup d’évènements les ont directement touchés. Des bandits ont braqué des armes sur un enseignant de la 5e année. On lui a pris 2 000 gourdes qu’il venait de solliciter à l’école comme avance sur son salaire. S’agissant du professeur de la 3e année, ils lui ont pris son cartable qui contenait tous les matériels de classe. Nos élèves ne sont pas épargnés, deux jeunes filles du Secondaire ont subi une tentative de viol. Cela s’est passé chez elles dans leur quartier. Fort heureusement, à chaque fois, quelqu’un est intervenu à temps.




Le Club Francophone

Club Francophone à l'école de Cité Soleil Il n’en reste pas moins que j’ai découvert une initiative très sympathique de la part des élèves, surtout lorsqu'on sait à quel point ils ont du mal avec la langue française, tant écrite que parlée : les jeunes du Secondaire ont monté un Club Francophone.

Un grand nombre d’entre eux en sont membres, ils se réunissent chaque jeudi à 13h et, pendant une heure, ils s’expriment en Français sur des sujets d’actualité qu’ils choisissent. Ils souhaitent aussi développer des activités culturelles ; deux « leaders » se sont manifestés, Barbara Fils-Aimé qui veut donner des cours de salsa et Jeunesson Pierre qui a une excellente réputation de musicien et de chanteur de rap. Ils fourmillent d’idées qu’ils voudraient développer, je pense que nous vous en reparlerons bientôt…




Les parents

Réunion de parents à l'école de Cité Soleil Ces derniers temps, on notait un peu d’absentéisme dans les classes.
La violence et l'insécurité en sont la cause, certes, mais aussi la flambée des prix qui a un impact direct sur les frais de transport. Tous les élèves n’habitent pas à proximité de l’école, certains doivent prendre un, voire deux tap-tap, le bus local. Et selon les trajets, les prix ont pratiquement doublé…

Les parents ont beaucoup de difficultés à juguler tout cela, les enseignants essaient de maintenir le lien avec eux. Il ne faut pas oublier que la priorité des parents est de trouver de quoi manger !!! Pour cela, certains passent la journée à chercher un petit boulot, un petit service à rendre pour revenir avec un peu de nourriture à donner le soir aux enfants. Et l'école peut alors passer au second plan…

A la fin de chaque trimestre, une grande réunion rassemble les parents, c’est la remise des carnets trimestriels. La Direction de l’école a reporté d’une semaine cette réunion afin que je puisse y participer et témoigner devant eux de l’engagement des Parrains et Marraines à leurs côtés.
Ils sont très étonnés et reconnaissants que des personnes vivant à plus de 6 000 km puissent se priver pour eux et verser des dons pour scolariser leurs enfants.

Je me suis engagée à ce que SOS Enfants mette tout en œuvre pour reconstruire l’école Saint-Alphonse de Cité Soleil et faire en sorte que ces tristes classes provisoires ne soient bientôt plus qu'un mauvais souvenir.




La prochaine rentrée scolaire

Travaux de rconstruction du bâtiment du Secondaire  à l'école de Cité Soleil L’objectif est à présent le chantier du bâtiment pour le Secondaire. La construction des deux premières classes est bien avancée et l'on peut raisonnablement penser qu'elles seront accessibles pour la prochaine rentrée en septembre 2011.
Il reste actuellement trois salles à proximité du Préscolaire qui n’ont pas été démolies. Initialement dédiées aux enfants du Primaire, elles accueilleront à la rentrée les élèves du Secondaire. Ainsi collégiens et lycéens quitteront définitivement les locaux provisoires qui n'abriteront plus que le Primaire. Cela permettra de mieux héberger les différents niveaux de Primaire dans le bâtiment provisoire, avec désormais plus d'espace pour chaque classe.

La bibliothèque

Parallèlement au volet reconstruction, nous ne devons pas oublier celui de la mise à disposition de livres scolaires pour les enfants du Primaire. La bibliothèque de l’école fait également partie des projets à redynamiser. Les enfants n’ont que trop peu souvent accès aux livres.
Cette problématique est valable pour les deux écoles, tant à Cité Soleil qu’à Fourgy.




L'annexe de Fourgy à La Plaine

Classe de l'école de Fourgy en Haïti
Après avoir longtemps étudié sous des bâches depuis le séisme, les enfants ont obtenu l’accord de leurs parents pour retourner dans les classes.

Mais les bâtiments de l'annexe de Fourgy, même s’ils n’ont pas subi de dégâts aussi graves que ceux de Cité Soleil, nécessiteraient malgré tout une grande rénovation.

Les classes manquent de tables-bancs, les tableaux sont à refaire et la rénovation de certains murs est plus que nécessaire. Mais pour le moment, il nous est difficile de nous engager sur ce deuxième chantier.
Classes de l'école de Fourgy en Haïti




Cantine à l'école de Cité Soleil en Haïti

La cantine scolaire

Le sujet qui fait l’unanimité est bien la cantine scolaire !!!

A Cité Soleil, on vient tout juste de profiter du déménagement des Préscolaires pour investir la salle qu’ils occupaient et la transformer en réfectoire. Même si plusieurs services sont nécessaires, c’est beaucoup plus pratique et confortable que de manger sur les tables de classe. Cela évite aussi la cohue générée par le déplacement des élèves pour faire remplir leur assiette et revenir dans leur classe.
Cantine à l'école de Cité Soleil en Haïti
A Fourgy, la cuisine et le service du repas se font encore en plein-air, dans un espace protégé par des bâches. Les enfants viennent se faire servir par Mireille et Marie France puis rejoignent leur classe avec leur assiette pour manger sur leurs tables-bancs.

Cantine à l'école de Fourgy en Haïti
Beaucoup reste à faire, mais grâce à la détermination et à l’engagement de nous tous, avec vous chers Donateurs, Parrains et Marraines, nous arriverons à répondre aux besoins élémentaires de ces enfants et de leurs familles qui placent leur avenir entre nos mains.

Merci à chacun d’entre vous pour votre fidélité
et de votre présence aux côtés de ces enfants.







Les enfants d'Haïti ont besoin de vous !
Ouverture de l'école de Fourgy
Cantine scolaire
Fête du Carnaval
Les nouvelles :  Rapport d'activité

Bilan après-séisme
Evaluation de l'aide et des besoins

Historique
des nouvelles
de nos
écoles en Haïti



Haiti en quelques lignes
Carte de Haïti



Parrainer l'école de Cité-Soleil
Parrainer un collégien du bidonville
Don alimentaire aux enfants
Offrir un cadeau aux enfants


Urgence séisme - Aider les enfants d'Haïti Reconstruction Haïti, section Préscolaire
16 mois plus tard : Evaluation de l'aide et des besoins
Faire un don suite au séisme     Aider face au choléra




Action humanitaire en Haïti, historique
L'école Saint-Alphonse

Ouragan Matthew
Trajectoire de l'ouragan
Ouragan Matthew, appel urgent
Faire un don suite au cyclone

Cyclones meurtriers en Haïti
Cyclone Hanna, les mails de notre correspondant
La tempête tropicale Jeanne
Reconstruction du Centre St-Joseph
Remerciements des enfants
Elevage de tilapia
Le tilapia
Creusement des bassins
Remplissage des bassins
Construction du barrage
Alimentation en eau
Fertilisation de l'eau
Ensemencement
Alimentation des poissons

Projet Pêche
Jardins communautaires



Parrainer un enfant avec SOS ENFANTS
Association humanitaire loi 1901 reconnue d'utilité publique
haut de page
8, rue du Château des Rentiers - 75013 - PARIS
Tél : 01 45 83 75 56 - Fax : 01 45 85 53 60
Mentions légales


Partager Facebook Twitter Google MySpace Del.icios.us

Voir aussi

L'association et ses actions d'éducation
Action humanitaire dans le monde

Les parrainages d'enfants
Parrainage individuel ou collectif

Comment aider ?  Comment participer ?

Coordonnées bancaires

La Banque Postale - Agence La Source
Cpte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397
BIC : PSSTFRPPSCE Don en ligne

Hébergement offert
Annuaire liens durs des Corrigés du Web   Merci à notre hébergeur gratuit.   Copyright Aider sans assister - SOS Enfants

Association de parrainage d'enfants Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajouter un favori sur Google