Aide aux enfants des rues

Point d'Ecoute, Gisenyi, Rwanda

Un centre de transit éphémère

Centre de transit pour enfants des rues, réaction du Point d'Ecoute Réinsertion des enfants des rues dans leur famille
La déception des enfants
Pour contribuer à la résolution des problèmes auxquels se heurtent les enfants de la rue dans leur quotidien dont le problème d’abri en particulier, l’administration de notre District en collaboration avec le Ministère du Genre et de la Promotion Féminine - MIGEPROF a décidé, sans trop de concertation, de créer un centre de transit à Gisenyi. Beaucoup de publicité a été faite pour que les enfants de la rue viennent, on leur promettait beaucoup de choses gratuites, nourriture, abri, activités etc.

Au début, tous les enfants de la rue y sont allés, même certains qui avait déjà réintégré leur famille, attirés par la nourriture, abandonnant ainsi leur foyer et leur école.

Hélas, on signale avec regret que l’initiative n’a pas duré et les enfants n’ont pas pu fréquenter le centre très longtemps car, peu de temps après le démarrage, les fameuses activités ont cessé et il restait à peine entre 25 et 30 enfants dans le centre de transit.




Centre de transit : l'action du Point d'Ecoute Rassemblements hebdomadaires des enfants des rues au Point d'Ecoute
Le Point d’Ecoute a voulu d’abord connaître les raisons qui ont poussé les enfants à quitter le centre de transit ; plusieurs raisons ont été avancées par les enfants et les principales sont les suivantes :

Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute
  • L’oisiveté,
  • Pas de projets d’avenir,
  • Une discipline trop rigoureuse,
  • Des animateurs pas gentils,
  • Une vie de prisonnier.

  • Ils demandaient pourquoi les avoir fait venir dans ce centre si on ne propose rien pour eux et leur avenir.

    Une fois que les enfants ont quitté ce fameux centre de transit, on les a alors de nouveau retrouvés dans la rue, ce qui a obligé le Point d’Ecoute a recommencer les démarches de réunification pour des enfants déjà réunifiés auparavant !!!

    Voilà un bel exemple d’action non concertée qui, au lieu de faire du bien, fait du tort aux enfants et à ceux qui s’en occupent.




    Rassemblements hebdomadaires Suivi des enfants des rues réunifiés en famille
    Nous avons beaucoup parlé avec les enfants de cette expérience et au cours des derniers rassemblements nous avons surtout abordé les thèmes taxés sur le rôle du centre de transit et l’importance de la réunification familiale.
    Durant toute cette période, beaucoup d’enfants se sont mobilisés pour venir aux rassemblements et voir que leurs animateurs étaient toujours là pour les écouter.
    Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute

    Nous avons même vu revenir Claude, un garçon de 15 ans qui est dans la rue depuis 9 ans. Orphelin et après plusieurs échecs de réinsertion dans des familles d’accueil, Claude part souvent pour Goma où il vit de petits trafics. Voilà un mois, il est revenu malade, son organisme est affaibli, on a du l’hospitaliser. Par deux fois il est venu par surprise le mardi matin témoigner aux autres enfants de ne pas faire comme lui, de ne pas rester dans le rue. Il a beaucoup d’émotion quand il parle aux autres comme cela. Il pense que pour lui c’est trop tard. Un animateur qui a sa confiance essaie de lui dire que non, que tout est possible et qu’on va trouver une famille qui voudra bien le prendre.




    Suivi des enfants des rues réunifiés en famille Quelques liens sur l'aide aux enfants des rues Les enfants des rues jouent et se défoulent au bord du Lac Kivu
    Le suivi des enfants est l’une des voies qui permet au Point d’Ecoute de connaître le sort des enfants réintégrés, de leur réinsertion en famille et de leur considération par l’entourage après avoir passé une longue durée dans la rue.

    C’est dans ce cadre qu’a été organisée au mois d’Août une tournée générale à travers laquelle 98 familles ont été visitées.
    On a constaté que pour les enfants scolarisés, il n’y a pas de gros problèmes sauf quelques cas isolés d’enfants qui s’absentent de l’école assez souvent. Pour les non-scolarisés, ils se sont intégrés, ils vivent très bien dans leur communauté et participent activement à la survie de leur famille.

    Quelques problèmes rencontrés au niveau des familles :
    • Fuite de responsabilités : On a identifié des cas des mamans qui sont parties se remarier et qui ont ainsi abandonné leurs enfants.
    • Séparation des parents par divorce.
    • Manque de stabilité des parents suite à l’incapacité de payer un loyer pour les parents qui habitent la ville.
    • Les parents qui encouragent le travail des enfants et la mendicité, causant l’abandon de l’école.
    • Des enfants chefs de ménages qui éprouvent de trop grandes difficultés pour la survie de leurs frères et sœurs.


    Les familles et les enfants ont confiance dans le Point d’Ecoute.

    Ils disent
    que le Point d’Ecoute ne leur a jamais fait de fausses promesses
    et ne les a jamais abandonnés.

    Ils savent que leurs animateurs sont avec eux dans la rue
    mais aussi quand ils retournent en famille.

    Ils savent aussi qu’ils pourront toujours compter sur leurs animateurs
    et sur l’aide du Point d’Ecoute.
    A vous tous qui nous permettez de les aider en soutenant notre action, merci très sincèrement, au nom de ces Enfants.

    Aloys Kaberuka
    Coordonnateur du Point d'Ecoute








    ORPHELINS DU SIDA, rapport annuel
    Prise en charge des enfants
    Aide apportée, rapport d'activité
    Orphelins du Sida, 10 ans d'aide
    Journée d'une enfant au Rwanda
    Habitations
    Sécurité alimentaire
    Jardins potagers
    Petit élevage
    Distributions de vivres
    Don de chèvres : un cadeau solidaire utile
    Message des enfants
    ENFANTS DES RUES, rapport annuel
    Aide apportée, rapport d'activité
    Enfants des rues, 20 ans d'aide
    De la rue à la réinsertion
    Réunification familiale
    Une journée avec les enfants
    Jeux et divertissements
    Cantine et repas chaud
    Enfants des rues, scènes de vie
    Un éphémère centre de transit

    L'association Sauver les Enfants

    Courriers des Parrains et Marraines à leurs filleuls




    ACTION HUMANITAIRE au RWANDA
    Action humanitaire au Rwanda, historique et détails
    Le Point d'Ecoute
    Actions auprès des enfants de la rue
    Construction du centre d'accueil

    Lutte contre la pauvreté : foyers de cuisson améliorés
    Développement social : un moulin à grains

    Orphelins du sida
    Enfants des rues

    Le Point d'Ecoute,
    toutes les nouvelles







    Parrainer un orphelin du sida - Pourquoi et comment parrainer un orphelin ?
    Parrainer un enfant des rues - Pourquoi et comment parrainer un enfant des rues ?
    Parrainer un collégien - En savoir plus sur ce parrainage privilégié

    Offrir à un enfant des rues le matériel nécessaire à sa réinsertion
    Offrir à un orphelin du sida de quoi subvenir à ses besoins



    Parrainer un enfant avec SOS ENFANTS
    Association humanitaire loi 1901 reconnue d'utilité publique
    haut de page
    8, rue du Château des Rentiers - 75013 - PARIS
    Tél : 01 45 83 75 56 - Fax : 01 45 85 53 60
    Mentions légales


    Partager Facebook Twitter Google MySpace Del.icios.us

    Voir aussi

    L'association et ses actions d'éducation
    Action humanitaire dans le monde

    Les parrainages d'enfants
    Parrainage individuel ou collectif

    Comment aider ?  Comment participer ?

    Coordonnées bancaires

    La Banque Postale - Agence La Source
    Cpte N° 35 838 30 H 033
    IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397
    BIC : PSSTFRPPSCE Don en ligne

    Hébergement offert
    Annuaire liens durs des Corrigés du Web   Merci à notre hébergeur gratuit.   Copyright Aider sans assister - SOS Enfants

    Association de parrainage d'enfants Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajouter un favori sur Google