Aide aux enfants des rues

Point d'Ecoute, Gisenyi, Rwanda

Exemple de rapport annuel d'activité
Réinsertion des enfants des rues dans leur famille


Enfants identifiés
Ce sont fréquemment de très jeunes enfants qui se retrouvent dans la rue
L’identification est une opération qui se fait tout le long de l’année. Ainsi, 62 enfants provenant des différents districts ont été identifiés ces 12 derniers mois.

Mis à part au centre ville et au marché de Nyakabungo, les enfants de la rue sont aussi identifiés à la Boucherie de Cyanika, au Centre de Mahoko et au marché de Nyaruhonga.

D’emblée, nous nous réjouissons de constater qu’il y a diminution de l’effectif des enfants de la rue. De plus, leur présence varie selon les saisons. Au moment de la récolte, il y a beaucoup moins d’enfants dans la rue qu’à la saison de culture. Ceci est une indication pour confirmer que c’est trop souvent la faim qui pousse les enfants dans la rue.
Cependant, il y a toujours lieu de parler de la responsabilité des parents dans le phénomène des enfants de la rue. La majorité des enfants affirment qu’ils sont envoyés par leurs parents pour chercher de l’argent et ceci concerne surtout les enfants migrateurs.




Enfants réunifiés en familleScolarité des enfants des rues Les enfants des rues à Gisenyi, Rwanda

La réintégration familiale des enfants de la rue est l’un des volets les plus délicats de la mission assignée au Point d’Ecoute. Enfants des rues réinsérés dans leur famille

Elle exige tout un processus au terme duquel on enregistre aussi bien des réussites que des échecs. Malgré les multiples contacts, les longs entretiens et les séances de sensibilisation des enfants au retour familial, quelques uns manifestent une certaine résistance suite aux raisons qui les ont poussés à rejoindre la rue.

Il faut alors aux animateurs du Point d’Ecoute user de leur méthodologie et de tout leur savoir-faire afin de pouvoir convaincre les enfants du bien fondé de retourner en famille.
Quelques chiffres : Sur 50 enfants des rues interrogés,
  • 15 sont favorables à la réinsertion familiale,
  • 11 n’ont pas où aller et souhaiteraient avoir une famille d’accueil,
  • 11 ont peur de regagner leur famille.




Réintégration scolaireFormation professionnelle des enfants des rues Les enfants des rues à Gisenyi, Rwanda

Scolarisation des enfants des rues Cette année, le Point d’Ecoute a scolarisé et suivi 202 enfants des rues et 165 enfants en situation vulnérable à l’école primaire, soit un total de 367 élèves, dont 149 filles.

Les résultats sont assez satisfaisants dans l’ensemble, seuls 10 abandons ont été constatés, ils ont été le fait du découragement d’élèves d’âge déjà avancé qui étaient en situation d’échec.

Au total, 240 enfants sont passés dans l’année supérieure, nous avons ainsi 21 enfants qui ont intégré le Collège alors que 117 malchanceux ont hélas été contraints de redoubler.

Tous ces enfants sont appuyés en matériels relatifs à la scolarisation (cahiers, stylos, cartables, uniformes et chaussures,) et sont inscrits à la Mutuelle de santé.

Mais il ne suffit pas d’octroyer le matériel scolaire. Le Point d’Ecoute encourage la scolarité et les résultats de ces enfants par le biais d’un suivi régulier au niveau des centres scolaires, respectivement par les animateurs permanents du Point d’Ecoute et les parents animateurs qui les épaulent.
Ces parents animateurs constituent une structure qui a été mise en place en vue de renforcer le personnel d’encadrement du Point d’Ecoute. Ils travaillent bénévolement et chaque secteur est servi par deux animateurs, un homme et une femme.




Formation professionnelleRassemblements hebdomadaires des enfants des rues Les enfants des rues à Gisenyi, Rwanda

Formation professionnelle des enfants de la rue Cette année, un groupe de 10 jeunes a suivi avec assiduité et succès une formation professionnelle en atelier de Mécanique Automobile. A l’issue de la formation, chacun de ces jeunes vient de recevoir un kit d’accompagnement pour lui permettre de se lancer directement sur le marché du travail.

Face au succès de cette expérience, un second groupe de 10 candidats pour la Mécanique Automobile vient d'être constitué et cette nouvelle promotion est actuellement en cours de formation.




Rassemblements hebdomadairesAppui aux familles des enfants des rues Les enfants des rues à Gisenyi, Rwanda

Rappelons que le rassemblement des enfants de la rue est une méthodologie utilisée par le Point d’Ecoute en vue de favoriser les échanges avec les enfants, pour connaître les problèmes auxquels ils se heurtent au quotidien et de comprendre pourquoi ils ont quitté leurs familles. Le but final de cette démarche est d’amener progressivement les enfants à contribuer à la recherche de solutions à leurs problèmes pour aboutir enfin à leur retour en famille. Rassemblement hebdomadaire des enfants des rues

Le trait commun pour tous ces enfants est qu’ils sont dans la rue suite à un manque d’encadrement familial dû à des conflits internes, entre autres une famille nombreuse, le remariage des parents, le décès de l’un des parents, la pauvreté, les violences, l’irresponsabilité des parents...
Mais il y a aussi des cas d’enfants qui veulent être indépendants avec une autonomie financière.
Il n’y a pas de recette toute faite pour réintégrer un enfant, il s’agit de tout un processus. En vue d’améliorer ce processus, une nouvelle approche est en expérimentation.
Le jour du rassemblement, les enfants sont confrontés à leurs parents à qui ils exposent librement leurs problèmes, parlent de la violence dont ils étaient victimes à la maison pour ne citer que cela.
Les parents ont souvent des difficultés pour se défendre, ils n’imaginaient pas que les enfants allaient tout dire et sont forcés de réfléchir en profondeur à la situation. Ces rencontres sont de ce fait très bénéfiques, beaucoup de problèmes trouvent des solutions sur place. Les parents se donnent mutuellement des conseils et s’engagent souvent à contacter et rencontrer les parents absents pour faciliter les réintégrations familiales. Quinze enfants ont ainsi rejoint leurs parents et trois autres ont trouvé une famille d’accueil au cours du semestre.

Une autre leçon à tirer est la sensibilisation des parents au phénomène des enfants de la rue et à la vie qu’ils mènent. Ils se sont engagés à contribuer énergiquement à l’éradication du phénomène enfants des rues en organisant des rencontres et contacts avec d’autres parents pour prévenir l’arrivée d’autres enfants dans les rues et permettre aux enfants réinsérés de ne plus retourner dans la rue.




Santé - HygièneRassemblements hebdomadaires des enfants des rues Les enfants des rues à Gisenyi, Rwanda

Toilette des enfants de la rue dans le lac Kivu Si on assure une éducation morale aux enfants de la rue, on ne peut pas oublier leur santé et c’est dans ce cadre que tout enfant encadré par le Point d’Ecoute bénéficie d’une adhésion à la Mutuelle de santé MUSA.
Les rassemblements du mardi sont l’occasion d’éduquer les enfants de la rue sur les problèmes d’hygiène et de santé. Ce jour-là, ils reçoivent du savon puis ils se lavent et font la lessive dans le lac Kivu sous la surveillance des animateurs.
De plus, ils reçoivent chaque mardi des sensibilisations sur les sujets importants traitant de l’hygiène et de la santé. Spécifiquement au VIH, les enfants de la rue sont plus exposés car leur mode de vie peut contribuer facilement à la contamination. Pour une meilleure éducation des enfants en matière de VIH, il est régulièrement organisé des séances vidéo visant à démontrer aux enfants les méfaits du VIH et les amener à changer leur comportement.




Appui aux familles des enfants réunifiésLes Parents-Animateurs Les enfants des rues à Gisenyi, Rwanda

Le renforcement des capacités des parents est un moyen efficace pour faciliter la réintégration familiale des enfants de la rue et la prise en charge familiale des autres enfants vulnérables.

Aide à la création d'activités génératrices de revenus par le biais du micro-crédit Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des parents des anciens de la rue regroupés au sein de l’association « Sauver les Enfants », un appui financier leur est octroyé pour financer des micro-projets. Grâce à cette activité, il y a lieu de noter une amélioration des conditions de vie en famille et très peu de cas de retour dans la rue. Rappelons que les petits projets financés sont à caractère commercial et sont exercés soit au niveau des quartiers, soit au marché de Gisenyi, Nyakabungo ou Mbugangali.




Implication de la communauté
dans la prise en charge des enfants vulnérablesQuelques liens pour en savoir plus Les enfants des rues à Gisenyi, Rwanda

Rappelons que le rôle du Point d’Ecoute est de veiller à la protection des enfants tout en leur apprenant à connaître leurs droits et à savoir les revendiquer en cas de non-respect ou de violation de ces droits d’une part, d’impliquer la communauté à la prise en charge des enfants vulnérables d’une autre part.
Pièce de théâtre éducative au Rwanda
En collaboration avec les autorités des structures décentralisées, les parents ont élu leurs représentants, appelés Parents-Animateurs, et ces derniers sont tenus d’apprendre à la communauté les droits des enfants et de veiller à leur mise en application. Ils épaulent en outre au Point d’Ecoute dans le cadre du suivi des enfants réinsérés et scolarisés.

Pour que les Parents-Animateurs puissent être à la hauteur de leur fonction, ils reçoivent régulièrement une formation dans le domaine de la communication, de l’organisation de pièces de théâtre et de la tenue des réunions pour ne citer que cela. En effet, dans le domaine de la sensibilisation des parents sur les droits des enfants, les pièces de théâtre ont été privilégiées comme étant le meilleur support. Les acteurs sont des parents et leurs enfants qui essayent de décrire des situations réelles telles qu’ils les vivent dans leur quotidien.
Parents mimant le retour d'un enfant des rues. Pièce de théâtre éducative au Rwanda
Cette stratégie de sensibilisation de la population par le canal de théâtre permet certes de passer le message à un grand public, mais le théâtre est aussi une occasion de divertissement car, au niveau des villages et des communautés de district, il n’existe presque pas d’autres moyens de distraction.

En illustration, quelques prises de vue d’une pièce de théâtre sur les droits de l’enfant et sur l’importance de la scolarisation et de la lutte contre le vagabondage, jouée par la population de Kinigi, secteur de Nyamyumba.

Développement du thème de l’exploitation faite aux enfants par les pires formes de travail. Pièce de théâtre éducative au Rwanda


A vous qui soutenez notre action, merci très sincèrement au nom de tous les Enfants.

Aloys Kaberuka
Coordonnateur du Point d'Ecoute







ORPHELINS DU SIDA, rapport annuel
Prise en charge des enfants
Aide apportée, rapport d'activité
Orphelins du Sida, 10 ans d'aide
Journée d'une enfant au Rwanda
Habitations
Sécurité alimentaire
Jardins potagers
Petit élevage
Distributions de vivres
Don de chèvres : un cadeau solidaire utile
Message des enfants
ENFANTS DES RUES, rapport annuel
Aide apportée, rapport d'activité
Enfants des rues, 20 ans d'aide
De la rue à la réinsertion
Réunification familiale
Une journée avec les enfants
Jeux et divertissements
Cantine et repas chaud
Enfants des rues, scènes de vie
Un éphémère centre de transit

L'association Sauver les Enfants

Courriers des Parrains et Marraines à leurs filleuls




ACTION HUMANITAIRE au RWANDA
Action humanitaire au Rwanda, historique et détails
Le Point d'Ecoute
Actions auprès des enfants de la rue
Construction du centre d'accueil

Lutte contre la pauvreté : foyers de cuisson améliorés
Développement social : un moulin à grains

Orphelins du sida
Enfants des rues

Le Point d'Ecoute,
toutes les nouvelles







Parrainer un orphelin du sida - Pourquoi et comment parrainer un orphelin ?
Parrainer un enfant des rues - Pourquoi et comment parrainer un enfant des rues ?
Parrainer un collégien - En savoir plus sur ce parrainage privilégié

Offrir à un enfant des rues le matériel nécessaire à sa réinsertion
Offrir à un orphelin du sida de quoi subvenir à ses besoins



Parrainer un enfant avec SOS ENFANTS
Association humanitaire loi 1901 reconnue d'utilité publique
haut de page
8, rue du Château des Rentiers - 75013 - PARIS
Tél : 01 45 83 75 56 - Fax : 01 45 85 53 60
Mentions légales


Partager Facebook Twitter Google MySpace Del.icios.us

Voir aussi

L'association et ses actions d'éducation
Action humanitaire dans le monde

Les parrainages d'enfants
Parrainage individuel ou collectif

Comment aider ?  Comment participer ?

Coordonnées bancaires

La Banque Postale - Agence La Source
Cpte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397
BIC : PSSTFRPPSCE Don en ligne

Hébergement offert
Annuaire liens durs des Corrigés du Web   Merci à notre hébergeur gratuit.   Copyright Aider sans assister - SOS Enfants

Association de parrainage d'enfants Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajouter un favori sur Google